RASSEMBLEMENT FSGT CASTET

cd11baafeaccf99ce4bb27c703ca865dd6d94ed8f306a7e77ce34898ace52fc7c554a2cd98f1315562b298b31e6679d786a78cf2d78dd7b0a976185ed73cced9a243848f9f0c9cd8a25b7bb739273b755bbda75081cf14a6f36b507f405aa731

Depuis plusieurs années, un stage de canyoning était proposé durant l’été à Castet dans la vallée d’Ossau (64). Cette année a été l’occasion de ré-ouvrir ce rassemblement fédéral de la FSGT autour de la multi-activité de montagne.

Ainsi, une quarantaine de participants (dont une dizaine d’enfants et de jeunes) ont pratiqué de l’escalade, du canyon, de la via ferrata, de la randonnée, de la course d’orientation, de l’alpinisme, mais aussi du badminton, du jonglage, du volley, du poney…

Ce rassemblement national a également été un grand moment d’échange et de partage entre

les associations et comités FSGT de la région
Le club des Amis de la Nature de Pau, qui nous ont permis, lors d’une journée mémorable, de réunir près de 80 participants à des randonnées autour des lacs d’Ayous.

Le club Equidistance, pour son atelier d’initiation à l’orientation, à l’utilisation de la boussole, du GPS et du TELA.

Les adhérents de l’AS Pyrénéenne, et leur active participation tout le long de la semaine.

Betty, Valérie et Isabelle du comité 64 et leur active présence.

Les comités 64 et 65 de la FSGT, sans qui le lien avec les clubs régionaux n’aurait pas été de cette intensité.

et les participants venant principalement d’associations de montagne et d’escalade franciliennes.

Enfin, cette édition 2013, avait une particularité : elle rendait hommage à Claude Fernand, initiateur de ce rassemblement.

Un premier hommage « sportif », le mercredi, a permis à 12 grimpeurs de la FSGT d’atteindre le Pic du Midi d’Ossau par la voie normale, celui-là même que Claude Fernand avait gravi 136 fois. Pendant leur ascension, 5 randonneurs se baladaient au pied du même Pic.

Un deuxième hommage plus “festif”, en clôture le vendredi soir, où 80 convives ont apporté un petit plat à partager, une bonne bouteille à déboucher et une envie de lui rendre un dernier hommage sous la forme d’une « auberge espagnole » : chansons, poésie, montée au flambeau sur les hauteurs du village, petit feu d’artifice et chants locaux…

Enfin, faire vivre cette initiative populaire et familiale de sport de montagne dans lesquelles il militait, était un des plus beaux hommages que l’on pouvait lui rendre.

A l’année prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.